Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Une cadre de LREM veut mobiliser la société civile autour de l'école

Ilana Cicurel, cadre de La République en marche (LREM), a lancé jeudi une initiative baptisée "Je m'engage pour l'école", jugeant nécessaire de mobiliser la société civile sur cet enjeu, à travers le réseau de "Marcheurs" dans toute la France, a-t-elle annoncé à l'AFP.

Quelques 350 personnes, "Marcheurs" ou pas, étaient attendues au Centre de formation d'apprentis (CFA) de Bobigny, où Emmanuel Macron s'était déclaré candidat en novembre 2017, pour lancer ce tour de France, avec une étape prévue à Marseille à l'automne.

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, devait s'exprimer sur le thème "Bâtir l'école de la confiance: quel rôle pour les citoyens ?".

Déléguée nationale à la société de la connaissance au sein du bureau exécutif de la République en Marche, Ilana Cicurel veut mettre la "puissance de mobilisation citoyenne" de LREM, qu'elle juge "inutilisée", au service de l'éducation qui, selon elle, ne doit pas être du seul ressort de l'Education nationale.

"La société civile doit s'y mettre", dit-elle.

La soirée de lancement devait se dérouler en deux temps: avant une séance plénière, étaient prévus des "ateliers d'engagement" sur des thèmes tels que "s'engager comme parents", "s'engager pour mieux accompagner les élèves dans leur orientation", "s'engager dans le soutien scolaire" ou encore "dans la lutte contre les préjugés".

Après avoir enseigné le droit, Ilana Cicurel a dirigé l'Alliance israélite universelle, un réseau d'écoles françaises à destination des communuautés juives fondé en 1860 sous l'impulsion d'Adolphe Crémieux.

La République en marche, le mouvement fondé par Emmanuel Macron en avril 2016, revendique 392.000 Marcheurs.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.