id d'ailleurs

Canada : des chercheurs mettent au point un revêtement résistant aux séismes

Durable, recyclé et résistant aux séismes et aux explosions, le ciment EDCC devrait révolution le secteur du bâtiment.
©Studiovin/Shutterstock

Des ingénieurs de l’Université de la Colombie-Britannique (UCB) ont annoncé avoir conçu un béton qui résisterait à des secousses de magnitude de 9 à 9.1, l’équivalent du séisme qui a frappé le Japon en 2011. Très résistant et souple, ce revêtement, applicable sous forme de spray est composé de 70 % de cendres volantes issues de la production industrielle. La fabrication d’une tonne de béton traditionnel génère 1 tonne de carbone, avec ce produit, l’industrie du bâtiment pourrait ainsi réduire son impact carbone, expliquent les chercheurs. En combinant cendres, un peu de béton, des pneus recyclés et du polymère, il suffirait de vaporiser 10 millimètres de ce ciment écologique pour rendre n’importe quel mur résistant à des tremblements de terre.

Le produit sera prochainement appliqué sur une école primaire de Vancouver. Les ingénieurs précisent qu'il pourrait aussi bien être utilisé pour les trottoirs, que pour les pipelines ou les plateformes en mer, résistant également aux explosions. Baptisé EDCC pour « eco-friendly ductile cementitious composite », le produit pourrait être commercialisé prochainement. L'UCB va également faire appliquer cette innovation durable dans une école indienne située dans l’Uttarakhand, une des régions les plus sismiques du pays.