Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Stabilité du taux d'emploi des travailleurs handicapés

Le taux d'emploi direct des travailleurs handicapés est resté stable en 2019, à 3,5% de l'effectif des entreprises et établissements concernés, et la proportion de contrats à durée déterminée (CDD) a légèrement augmenté, d'après une étude de la Dares publiée mardi.

Selon le service statistique du ministère du Travail, en 2019, 505.300 travailleurs handicapés étaient employés dans les 102.500 établissements assujettis à l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés (OETH).

Cela représentait 369.800 équivalents temps plein sur un peu moins de 10,5 millions au sein de ces établissements, soit un taux d'emploi direct de 3,5%, inchangé depuis 2016.

L'étude relève que 57.300 bénéficiaires ont été nouvellement embauchés en 2019 dont 39% en CDI (un point de plus qu'en 2018).

Les bénéficiaires de l'OETH sont nettement plus âgés que l'ensemble des salariés des établissements assujettis, plus de la moitié d'entre eux ayant 50 ans ou plus. Les ouvriers et les employés y sont également plus présents.

Pour mettre en oeuvre l'obligation, 81% des établissements assujettis emploient directement au moins un bénéficiaire de l'OETH et 9% choisissent à la place de verser une contribution financière.

Les établissements assujettis qui y recourent le plus (à 90%) sont ceux du secteur marchand de l'administration publique, l'enseignement, la santé et l'action sociale, suivis par les établissements de l'industrie (86%). Inversement, ceux du secteur de l'information et de la communication y recourent le moins (64%).

Les établissements ayant employé 20 salariés ou plus au cours de l'année sont assujettis à l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés, à hauteur de 6% de leur effectif.

Les établissements peuvent répondre à l'OETH suivant plusieurs modalités: l'emploi direct, l'emploi indirect (accueil de stagiaires, contrats de fourniture, de sous-traitance ou de prestations de services), la signature d'un accord collectif prévoyant la mise en oeuvre de mesures en faveur des travailleurs handicapés ou encore le versement d'une contribution financière à l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph).

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.