Social

Cinq applications pour s’entraider entre voisins

©1000 Words/Shutterstock

Partager un apéro, organiser un match de foot, échanger des services. Pour faciliter la tâche à ceux qui ont envie d’échanger et de s’entraider un peu plus entre voisins, différentes applications existent. Petite sélection.

Entre voisins

Cette application a été lancée à grande échelle le 9 juillet par Bouygues Immobilier. Elle concerne les habitants de résidences Bouygues immobilier qui peuvent, pour communiquer, télécharger l’application "Entre Voisins" sur leur Smartphone, ordinateur ou tablette, en scannant le QR code qui se trouve dans leur appartement. Par ce biais, les résidents pourront alors proposer des événements, publier des petites annonces, échanger des bons plans dans le quartier voire discuter par messagerie avec d’autres habitants de l’immeuble.

Nextdoor

Cette application américaine est disponible en France depuis février 2018. Via le renseignement de son adresse, elle permet aux habitants d'un même quartier de consulter les annonces postées par les autres personnes de ce même secteur. Quelques exemples : la création d’un club d’œnologie, la recherche de places de parking, des meubles à vendre ou à donner, des cours de langues, des demandes d’aide ou d’assistance pour travaux de bricolage. 

Allovoisins

Une application 100 % française, et plus spécifique cette fois pour louer du matériel ou des services entre voisins. Ici, les services, classés par thème pour faciliter la recherche – jardinage, dépannage et réparation de matériel, animaux, cours et formations ou encore partenaires de sport –se font principalement contre rémunération. Une commission de 15 % est prélevée sur les paiements effectués en ligne.

©Allovoisins

Mon super Voisin

Inspirée de certaines applications de rencontre, l’application "Mon super Voisin" permet de "matcher" avec les voisins qui pourront répondre à notre demande de service. Reste à choisir le "Super voisin" le plus adapté parmi les "matchs", puis effectuer le paiement, qui sera versé une fois que le service est rendu.

Stootie

Autre petite française : la start-up Stootie, dont le créneau est le service entre personnes. Quatre catégories de services sont proposées : réparations et bricolage, services et loisirs, transport et déménagement, achats et livraison. Voilà un large spectre de possibilités pour s’entraider. Destinée principalement à mettre en contact les habitants d’un même quartier via son outil de géolocalisation, l’application permet également d’élargir le champ de recherche au-delà. Les services peuvent se faire contre rémunération ou gratuitement.

©Stootie