Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Responsabilité des entreprises: les salariés hommes et seniors s'engagent moins, selon une étude

"Les hommes et les plus de 53 ans apparaissent en retrait et sont plus nombreux à déclarer ne vouloir s'impliquer dans aucune action" RSE mise en place par leur employeur, révèle lundi une étude réalisée par ChooseMyCompany, plateforme spécialisée dans le recueil d'avis de salariés.

L'enquête, réalisée du 1er octobre 2020 au 1er juin 2021 auprès de 7.182 travailleurs issus de 50 entreprises, montre que si 70,5% des salariés assurent désirer s'impliquer dans les initiatives en matière de responsabilité sociale/sociétale (RSE) de leur entreprise, ce sont les femmes et les moins de 35 ans qui sont les plus volontaires.

De façon générale, les salariés font majoritairement confiance (78%) à leur entreprise pour ses pratiques internes de RSE mais lui accordent moins de crédit pour choisir des fournisseurs aussi éthiques (50%) ou aider les publics en difficulté (43,4%).

"Les salariés expriment un avis positif sur les actions qui sont visibles pour eux, dont ils sont directement témoins dans leur quotidien opérationnel", commente dans un communiqué Celica Thellier, cofondatrice de ChooseMyCompany. "Le défi consiste aujourd'hui à mieux les informer et à rendre plus visibles l'ensemble des initiatives".

L'étude montre des distinctions assez marquées selon le sexe et l'âge des salariés.

"Les moins de 28 ans ont des avis plus tranchés que la moyenne sur les questions d'environnement (éco-gestes, choix des fournisseurs, réductions d'énergie) et la justice sociale (traitement des femmes, attention portée aux populations défavorisées, formation et préservation de l'emploi, diversité, parité...)", nuance ainsi ChooseMyCompany.

Les plus âgés sont eux moins convaincus que les actionnaires cherchent à développer durablement l'entreprise. 42% des plus de 59 ans affirment ainsi ne pas vouloir participer à une initiative RSE, contre 28,3% des 23-28 ans.

Si hommes et femmes expriment une satisfaction proche quant aux initiatives RSE de leur entreprise, 63% des salariées estiment que les comportements vis-à-vis des femmes sont exemplaires, soit 16 points de moins que les hommes.

"Les femmes donnent des notes plus favorables au respect de l'environnement (choix des fournisseurs, réduction d'énergie et implication locale) mais restent plus critiques concernant la gouvernance et la préservation de l'emploi", selon l'enquête.

Concernant l'implication, 32,6% des hommes ne souhaitent pas s'impliquer, contre seulement 24,8% des femmes.

Cette étude a été réalisée sur la base de questionnaires transmis par les entreprises participantes qui ont recueillis les réponses en ligne de leurs employés.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.