Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Pollution à l'ozone mardi dans les Bouches-du-Rhône

Les autorités ont déclenché pour mardi la procédure d'alerte de niveau 1 à la pollution à l'ozone dans les Bouches-du-Rhône, assortie d'une baisse de 20 km/heure de la vitesse autorisée sur de nombreux axes.

Il s'agit du 16e jour de pollution depuis le début de l'été dans ce département méditerranéen, et la situation ne pourrait s'améliorer qu'après mercredi, en fonction de la météo.

Le taux maximal de 180 ?g d'ozone par m3 a été dépassé dès lundi dans les Bouches-du-Rhône et le sera dès mardi dans le Vaucluse.

Sur les routes, les vitesses maximales autorisées sont abaissées de 20 km/h, sans descendre en dessous de 70 km/h.

Sur le plan sanitaire, les autorités recommandent de limiter ses activités physiques, voire d'éviter de sortir dans l'après-midi pour les plus sensibles.

La pollution à l'ozone se forme sous l'effet du soleil et des rejets automobiles et industriels dans l'air. Typique des périodes estivales chaudes, elle est irritante pour la gorge, le nez et les yeux.

Elle favorise l'asthme et peut même aggraver des troubles cardio-vasculaires ou respiratoires. Femmes enceintes, nouveaux-nés et les personnes atteintes de maladies respiratoires sont particulièrement vulnérables.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.