Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

PAC: les propositions de la Commission européenne sont un "échec" pour la FNSEA

La FNSEA, premier syndicat agricole français, a qualifié "d'échec" les propositions de la Commission européenne pour la réforme de la politique agricole commune (PAC) annoncées vendredi, dénonçant l'abandon du caractère "commun" de cette politique.

La Commission européenne a vanté vendredi la possibilité d'une PAC plus décentralisée: à la Commission de déterminer de grands objectifs et la liste d'indicateurs pour juger de leur réussite, et aux Etats membres de choisir lesquels correspondent le mieux à leurs besoins et aux réalités de leurs territoires.

Dans un communiqué, la FNSEA a critique ces proposions qui ne tiennent pas compte "des nombreuses mises en garde sur les risques de renationalisation qui avaient été exprimées".

Le syndicat cite notamment l'abandon d'un niveau minimum pour les aides directes aux agriculteurs parmi les "exemples emblématiques d'un affaiblissement du caractère commun de la PAC".

Pour la FNSEA, la Commission "ne réalise pas que la pression environnementale devient insupportable pour les agriculteurs dans l'exercice de leur métier alors qu'ils ont déjà fait, continuent et continueront à faire beaucoup d'efforts en la matière".

Le syndicat dénonce par ailleurs l'exclusion "des indemnités compensatoires de handicap des fonds fléchés sur l'environnement", qui démontrent selon lui "l'incompréhension sur la nécessaire alliance entre économie et environnement".

"Nous comptons sur le Conseil et le Parlement européens pour tenter un rattrapage dans les mois à venir. A défaut, il faudra une nouvelle copie rapidement avec la nouvelle Commission en 2019", indique la FNSEA.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.