Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

NDDL: Ayrault fustige un "déni de démocratie"

L'ancien Premier ministre et ex-maire PS de Nantes Jean-Marc Ayrault a regretté mercredi la décision du gouvernement d'abandonner le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, fustigeant comme l'actuelle maire Johanna Rolland un "déni de démocratie".

"Je prends acte de la décision du gouvernement et je la regrette, c'est un déni de démocratie et une faille dans le développement du Grand Ouest, je prends date", a tweeté M. Ayrault, partisan historique de cet aéoroport.

"L'abandon du projet prêt à être réalisé n'est remplacé par aucun projet et la Zad n'est pas évacuée. Les problèmes restent entiers et les besoins du Grand Ouest et de la métropole nantaise sont sans solution", a-t-il ajouté auprès de l'AFP.

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé mercredi l'abandon du projet, optant pour un réaménagement de l'aéroport actuel de Nantes Atlantique.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.