Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Municipales à Paris: Belliard (EELV) veut interdire la construction de nouveaux hôtels

Le candidat écologiste à la mairie de Paris David Belliard a estimé mardi qu'il fallait "repenser le tourisme" dans la capitale, proposant notamment d'interdire la construction de nouveaux hôtels et les cars de tourisme des tours opérateurs".

Pour lui, le tourisme ne doit plus être "de masse", mais "qualitatif et respectueux de Paris".

"Rien n'a été trop beau pour favoriser le tourisme international: organisation de grands événements internationaux (Jeux Olympiques, Grand Prix de Formule E, Fashion Week, etc), création de Zones Touristiques internationales (ZTI) qui permettent l'ouverture des commerces le dimanche. Ces décisions relèvent d'une seule logique, qu'il est temps d'inverser", défend le candidat EELV dans un dossier de presse dévoilant ses propositions.

"Le tourisme ne doit plus rimer avec pollution", estime le candidat, qui veut "interdire la construction de nouveaux hôtels", pour "rentabiliser d'abord l'offre hôtelière existante", affirmant que "17.233 chambres d'hôtel sont vides à Paris chaque soir".

Le candidat écologiste propose aussi de "soutenir les trains de nuit" plutôt que l'avion pour faire venir les touristes, "faire revenir sur le marché locatif de longue durée 15.000 appartements sur les 65.000 aujourd'hui en AirBnB", en réclamant à l'Etat "l'interdiction de la location de meublés touristiques professionnels" et "la réduction à 45 du nombre de jours de location autorisés pour les résidences principales" (contre 120 aujourd'hui).

Il veut aussi interdire "les cars de tourisme des tours opérateurs" dans la capitale, développer l'offre d'hébergement en auberge de jeunesse, offrir à chaque visiteur venu en train un pass Vélib'découverte, mettre en place "une redevance sur les différents points d'arrêts des bus panoramiques" et créer "un service municipal de transports et de mobilité touristique à moindre émission".

David Belliard est crédité de 13% d'intentions de vote, selon un sondage de mi-septembre, face notamment à une liste de la majorité municipale qui serait menée par Anne Hidalgo (24%), à une de l'ancien porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux (17%) ou encore une menée par le député LREM Cédric Villani (15%).

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.