Malaises dans la Marne: neuf nouveaux enfants touchés, trois semaines après de premiers cas

Neuf enfants de 5 à 6 ans et trois adultes ont subi jeudi des malaises à Fère-Champenoise, petite ville de la Marne où une trentaine d'enfants et d'adultes avaient déjà subi des "symptômes identiques" entre fin mai et début juin, a indiqué la préfecture.

Parmi ces enfants figurent pour la première fois des élèves de maternelle alors que ceux précédemment touchés étaient en primaire. Sept d'entre eux "ont été transportés au centre hospitalier de Châlons-en-Champagne", a ajouté la préfecture de la Marne dans un communiqué de presse. Ils ont tous pu rentrer chez eux, a-t-elle précisé dans la soirée.

Ces symptômes ont été ressentis à la maison des associations de la commune, où les élèves sont accueillis en périscolaire, "au retour d'une sortie d'une heure à l'aire de jeux située à proximité", a précisé la préfecture.

Ils "ont présenté des symptômes identiques" à ceux qu'avaient ressenti entre le 30 mai et le 4 juin 30 élèves et trois adultes dans la même ville d'un peu plus de 2.000 habitants. Ceux-ci avaient alors subi "des malaises avec pour principaux symptômes des maux de tête, des douleurs abdominales et pour certains des irritations de la gorge et des démangeaisons", a listé la préfecture.

Les investigations menées à l'époque n'ont pas permis de déceler la cause de ces malaises, mais ont écarté les hypothèses de l'intoxication alimentaire, d'une contamination par la fontaine à eau et d'une intoxication au monoxyde de carbone, avait alors indiqué la préfecture.

"Les premiers résultats ont permis d'évaluer et de lever les risques associés à la présence de près de 80 substances" dans l'air extérieur, et de s'assurer que l'air à l'intérieur des écoles primaire et maternelle était "conforme aux normes en vigueur", a en outre assuré la préfecture.

Pour les cas survenus fin mai et début juin comme pour ceux recensés jeudi, "les investigations et analyses menées par l'ensemble des services de l'Etat mobilisés se poursuivent", a souligné la préfecture.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.