Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Macron souhaite un "nouvel acte de décentralisation" début 2020

Emmanuel Macron a annoncé jeudi un "nouvel acte de décentralisation" dans les territoires, qui devra aboutir "au premier trimestre 2020".

Cette nouvelle décentralisation doit être "adaptée à chaque territoire" et porter "sur la politique de la vie quotidienne" comme "le logement, le transport, la transition écologique pour garantir des décisions prises au plus près du terrain", a expliqué le chef de l'Etat au début d'une conférence de presse, qui clôt la séquence du grand débat national.

"Ce nouvel acte de décentralisation devra s'appuyer sur quelques principes simples, d'abord responsabilité, lisibilité et financement", a ajouté le Président, estimant que les décentralisations menées dans le passé ont été "tout sauf claires, et elles n'ont pas permis ni de faire de véritables économies ni d'avoir une culture de la responsabilité démocratique".

Selon M. Macron, "on a souvent transféré des bouts de compétences" mais "on n'a jamais transféré la responsabilité démocratique qui va avec."

Au cours de son discours prononcé devant 320 journalistes réunis à l'Elysée, le chef de l'Etat a présenté les premiers enseignements du grand débat qu'il avait lancé le 15 janvier, pour répondre à la crise sociale née en novembre avec le mouvement des "gilets jaunes".

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.