Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Le CPNT (Chasse, Pêche, Nature et Traditions) devient LMR (Mouvement de la Ruralité)

Chasse, Pêche, Nature et Traditions (CPNT), qui entend être davantage associé à la représentation d'une "ruralité menacée" qu'à celle "assez restreinte" des chasseurs et pêcheurs, change de nom et devient Le Mouvement de la Ruralité (LMR), a-t-il annoncé mardi.

Le mouvement, fondé en 1989, "agit au quotidien sur le monde rural, le monde de l'élevage, les traditions, etc. Avec +chasse pêche+, on était extrêmement limité en terme de communication. L'étiquette était assez restreinte", a indiqué à l'AFP Eddie Puyjalon, président du mouvement basé à Pau.

Le Mouvement de la Ruralité entend ainsi donner voix au "sentiment des élus ruraux face aux attaques des végans contre les éleveurs, les charcutiers, les attaques des néo-ruraux contre les bruits de la campagne", a-t-il poursuivi.

"A l'origine, que l'on soit chasseur, pêcheur ou amateur de traditions, c'est dans notre ADN, nous sommes des représentants de cette ruralité menacée, attaquée et vilipendée", a-t-il poursuivi en précisant que la composante CPNT "gardera une page spécifique" dans la communication du parti.

Le CPNT, qui revendique 3.000 membres et plusieurs dizaines d'élus, avait en début d'année annoncé le lancement, pour les municipales et régionales à venir, de La Droite Rurale, un nom finalement abandonné car "extrêmement clivant", selon M. Puyjalon.

Le CPNT avait soutenu en 2012 Nicolas Sarkozy à la présidentielle. Le parti, dont le pic électoral reste 6,77% aux européennes de 1999, avait présenté deux candidats à la présidentielle : Jean Saint-Josse en 2002 (4,23%) et Frédéric Nihous en 2007 (1,15%). En 2017, CPNT avait soutenu M. Sarkozy à la primaire de la droite, puis François Fillon.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.