Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Le collectif "Plus jamais ça" propose de concilier emploi et transition écolo

Le collectif Plus jamais ça, qui réunit notamment la CGT, Attac et Greenpeace, a publié vendredi un rapport exposant ses propositions "pour une transition écologique créatrice d'emplois".

"Pour nos organisations (...) la pandémie confirme le double diagnostic qui fonde notre coalition: on ne pourra préserver l'environnement sans justice sociale, il n'y aura pas d'emplois sur une planète morte", écrivent-elles en introduction.

Sur 42 pages, les auteurs exposent de grandes pistes de réformes: conditionnalité des aides aux entreprises, développement des services publics, interdiction des licenciements dans les entreprises qui font du profit, partage du temps de travail, transformation de la gouvernance des entreprises pour donner plus de pouvoir aux salariés, relocalisation, réforme des règles du commerce international, réforme fiscale... (avec par exemple un taux marginal de 50% au-delà de 100.000 euros).

Dénonçant un certain nombre d'"idées reçues", comme celle qui voudrait que "la mondialisation (soit) bénéfique aux pays pauvres", les rédacteurs mettent aussi en "débat" les idées sur lesquelles peine à se dégager un consensus: ainsi du revenu universel, du nucléaire ou de la taxe carbone.

Cette dernière "peut être débattue à la condition qu'une compensation soit mise en oeuvre pour ne pas pénaliser les plus pauvres et les classes moyennes et taxer véritablement les comportements les plus polluants", écrivent-ils.

Le collectif "Plus jamais ça!" est né en mars 2020 avec la publication d'une tribune signée par Les Amis de la Terre, Attac, la CGT, la Confédération paysanne, la FSU, Greenpeace, Oxfam, l'Union syndicale Solidaires, se donnant pour objectif de "reconstruire ensemble un futur écologique, féministe et social" face au "désordre néolibéral".

Une réunion des antennes locales du collectif en vidéoconférence est prévue les 28 et 29 mai, selon la CGT.

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, participera dimanche à la marche climat à Paris, a affirmé son entourage à l'AFP.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.