Le Ballon de Paris dégonflé pour être remplacé par un nouveau

Le Ballon de Paris, attraction de l'ouest de la capitale, doit être dégonflé mardi, pour faire place fin mars à un nouveau ballon avec à son bord de nouveaux équipements scientifiques pour mesurer la qualité de l'air, ont indiqué dans un communiqué les différents partenaires.

Le Ballon, qui embarque quelque 60.000 passagers par an jusqu'à 300 mètres de hauteur, est installé depuis 1999 dans le parc André-Citröen. Depuis 2008, il participe également à la mesure de la qualité de l'air, en partenariat notamment avec Airparif.

"Plus beau, plus visible et complété de nouveaux instruments de mesure, il permettra de mieux connaître la qualité de l'air de Paris", a précisé le communiqué de l'exploitant Aérophile, du parrain Generali qui a renouvelé son partenariat pour 5 ans, de la mairie de Paris, d'Airparif et du CNRS.

Comme le précédent, le nouveau ballon qui devrait être gonflé autour du 20 mars changera de couleur en fonction de la qualité de l'air, mais grâce notamment à une toile blanche, ces changements seront plus visibles, a-t-on précisé chez Aérophile.

Le nouveau ballon doit également expérimenter "la technologie LIDAR", un système de détection par laser qui visera à "obtenir une cartographie 3D des particules fines du ciel de Paris", selon communiqué.

Le ballon dégonflé mardi mesurait depuis 2013 grâce à l'appareil LOAC (Light optical aerosol counter), installé par le CNRS, les particules fines présentes dans l'air. Le prochain mesurera aussi l'ozone.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.