La Guadeloupe en alerte rouge pollution en raison d'une brume de sable

La Guadeloupe a été placée lundi en "alerte rouge pour la pollution" en raison "du passage de masses d'air chargées en particules fines", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Depuis ce "lundi 22 avril, les concentrations en particules fines de moins de 10 micromètres de diamètre (PM10), devrait dépasser les 80 microns grammes en moyenne sur 24H", indique le document de Gwad'air, rappelant que cette concentration "correspond au seuil d'alerte".

Entre minuit et 09H00, avant la reprise du trafic routier, la concentration atteignait 88 microns grammes à la station de Pointe-à-Pitre", selon Gwad'air, l'agence pour la qualité de l'air de Guadeloupe.

"Un dépassement du seuil d'alerte pour persistance de l'épisode" est également prévu pour mardi, précise la même source.

Les autorités rappellent les les recommandations sanitaires préconisées dans ces cas-là: éviter le sport, les déplacements notamment pour les personnes sensibles et vulnérables comme les femmes enceintes.

Une étude de l'Agence nationale de sécurité sanitaires (Anses) a montré en 2019 un lien entre l'exposition aux brumes et la précocité des naissances.

Les brumes de sables, qui viennent de masses sableuses issues du Sahara, ne sont pas un phénomène rare au-dessus des Caraïbes, mais il semble s'intensifier au fil du temps.

Selon les rapports annuels de Gwad'air, 29 dépassements, dont 6 donnant lieu au déclenchement d'une alerte rouge ont été enregistrés en 2022, 50 en 2021 contre 19 en 2017.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.