La biotech Transgene renforce ses liens avec un partenaire chinois

La biotech française Transgene, détenue majoritairement par l'Institut Mérieux, a annoncé mardi avoir signé des accords pour transférer au chinois Tasly Biopharmaceuticals les droits de développement et de commercialisation de deux de ses immunothérapies ciblant des cancers et des maladies infectieuses.

En échange de 48 millions de dollars d'actions nouvelles de Tasly, Transgene va lui céder les droits pour la Chine (ainsi que Taïwan, Hong Kong et Macao) de T101, un vaccin thérapeutique ciblant l'hépatite B chronique, ainsi que de T601, un produit d'immuno-oncologie reposant sur un vecteur viral.

"En tant que partenaire de long terme du groupe Tasly, Transgene restera impliqué dans le développement de ces produits en Chine", a précisé Philippe Archinard, le PDG de Transgene cité dans un communiqué.

Transgene et Tasly étaient déjà associés depuis 2010 à travers une coentreprise en Chine détenue à 50/50. Désormais, Tasly détiendra 100% de cette société commune.

T101 et T601 sont toutefois encore à des stades de développement précoce.

"Nous sommes impatients d'obtenir les premiers résultats de l'essai de phase 1 en cours de T101 dans l'hépatite B chronique, qui sont attendus début 2019. Par ailleurs, un essai de phase 1 du virus oncolytique T601 est en cours de préparation en Chine", a ajouté M. Archinard.

A la suite de cette annonce, le cours de Transgene progressait de 5,52% à 3,16 euros vers 13H45 (11H45 GMT) à la Bourse de Paris.

pid-etb/ef/nas

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.