Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Fonds de solidarité : plus de 36 milliards d'euros mobilisés depuis mars 2020

Le fonds de solidarité, un des piliers du soutien aux entreprises mis en place pendant la crise et qui s'arrête au 1er octobre, a permis d'indemniser environ 2 millions d'entreprises pour un montant de plus de 36 milliards d'euros, selon le tableau de bord du ministère de l'Économie.

Créé dès le mois de mars 2020 au moment de l'annonce du premier confinement, le fonds de solidarité visait à indemniser une partie des pertes de chiffre d'affaires des entreprises fermées du fait des restrictions sanitaires.

Il ciblait initialement les plus petites entreprises et les travailleurs indépendants, mais a ensuite été étendu à des sociétés de plus grande taille, tandis que les montants des aides versées ont progressivement augmenté pour pouvoir atteindre jusqu'à plusieurs dizaines de milliers d'euros par mois.

Les conditions se sont ensuite durcies à partir de juin dernier et les entreprises ne pourront plus y avoir accès à partir d'octobre, sauf dans les territoires d'outremer, illustrant la fin du "quoi qu'il en coûte" défendue désormais par le gouvernement.

Désormais, les entreprises qui restent très affectées par la pandémie peuvent bénéficier d'un dispositif de prise en charge de leurs coûts fixes. Bercy estime qu'il devrait coûter environ 150 millions d'euros par mois.

Dans le détail, les entreprises de l'hébergement-restauration ont été les premières à en bénéficier, avec plus de 12,6 milliards d'euros des montants versés, selon le tableau de bord mis en ligne et actualisé quotidiennement par le ministère de l'Économie.

Suit le secteur du commerce (5 milliards), les activités spécialisées scientifiques et techniques (3,1 milliards), les arts, spectacles et activités récréatives (2,8 milliards), et le secteur du transport et de l'entreposage (2,7 milliards).

Par taille d'entreprises, les travailleurs indépendants et entreprises de moins de dix salariés ont reçu plus de la moitié des fonds versés (plus de 18 milliards d'euros).

Enfin, par région, les entreprises d'Île-de-France ont reçu près de 10 milliards d'euros, devant celles d'Auvergne-Rhône-Alpes (5,2 milliards), PACA (3,8 milliards), Occitanie (3,2 milliards) et Nouvelle Aquitaine (2,8 milliards).

Ces montants ne sont pas encore totalement définitifs car ils n'incluent pas les aides attribuables pour le mois de septembre, que les entreprises commenceront à toucher courant octobre.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.