Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Fin de l'université d'été "solidaire et rebelle", nouvelles mobilisations en vue

L'université d'été "solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens", organisée cette semaine à Grenoble, a été "une réussite", se sont félicités dimanche les organisateurs, qui ont donné rendez-vous à la rentrée aux plus de 2.200 participants pour une série de mobilisations.

Soutenue par plus de 300 associations, syndicats et collectifs citoyens, dont le mouvement altermondialiste Attac et le Crid (Centre de recherche et d'information pour le développement), l'université d'été est "d'ores et déjà une réussite à tous points de vue", ont écrit les organisateurs dans un communiqué.

"D'une part le nombre de participants (plus de 2.200) témoigne de l'intérêt suscité par cette initiative. D'autre part, l'université d'été aura incontestablement permis de renforcer la synergie entre mouvements sociaux et de préparer les prochaines mobilisations", ont-ils ajouté.

Ils se sont notamment donné rendez-vous du 8 au 15 septembre pour "prendre le contrôle sur la finance et notre avenir", et les 6 et 7 octobre à Bayonne pour l'événement organisé par le mouvement citoyen Alternatiba.

Les participants ont également convenu de construire "la riposte des mouvements sociaux face au projet de réforme des retraites", de "renforcer le rapport de force contre le gouvernement et la loi +asile et immigration+", et de se mobiliser "autour du prochain G7 organisé en France en juillet 2019".

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.