Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Filière bois: Macron veut une "politique volontariste" de relance

Emmanuel Macron a souhaité mercredi une "politique volontariste" de relance de la filière bois en France, avec un reboisement "massif" et "davantage" d'investissements, lors de la visite d'une scierie à Saulxures-sur-Moselotte (Vosges).

"Le bois est une filière que nous devons développer en France. Il y a trop peu d'emplois créés (...) Il faut donc mettre en place une politique volontariste, sur laquelle nous allons travailler avec la filière", a déclaré le président lors d'une visite à la scierie Germain-Mougenot, qui emploie 48 personnes.

"Cela suppose qu'on reboise massivement, qu'on investisse davantage", a-t-il ajouté.

Ces investissements devront permettre de "créer beaucoup d'emplois" en mettant notamment l'accent sur "la construction en bois", a détaillé Emmanuel Macron qui achèvera jeudi matin un déplacement de 48 heures à Strasbourg et dans les Vosges.

"On construit actuellement avec du bois importé, alors que la France a une vraie grande forêt, c'est un problème", a-t-il affirmé.

Selon le chef de l'État, la filière bois représente "environ 450.000 emplois" en France "alors que l'Allemagne, qui a une forêt un peu plus petite, a plus d'un million d'emplois".

Le déclin de la filière bois est continu depuis les années 60. La France compte un peu moins de 1.500 scieries, contre 5.000 en 1980 et 15.000 en 1960.

La forêt représente 16 millions d'hectares en France, soit 29% du territoire, et 37,9 millions de mètres cube de bois ont été commercialisés en 2016, selon le service statistique du ministère de l'Agriculture Agreste.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.