Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Européennes: Génération écologie présente une liste de "changement radical"

La liste pour les élections européennes de Génération écologie, le parti de Delphine Batho, et du Mouvement écologiste indépendant (MEI) d'Antoine Waechter, est la seule à porter un "changement radical" de l'économie afin de répondre aux alarmes du Giec, a assuré lundi le philosophe Dominique Bourg, qui la conduit.

Parmi les mesures phare du programme figurent l'abaissement de TVA sur les biens écologiquement viables, l'interdiction de l'avion pour les trajets courts ou encore la suppression de l'élevage industriel.

"Aujourd'hui tout le monde parle d'écologie mais n'en tire pas les conséquences", a estimé ce proche de Nicolas Hulot auprès de l'AFP.

"Les autres listes parlent de développement durable, même Jadot (EELV) quand il parle d'économie de marché que l'on doit contraindre un peu pour l'écologie", a-t-il ironisé.

A l'inverse, Dominique Bourg a revendiqué une "radicalité" issue des rapports du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec).

Sa liste nommée "Urgence écologie", composée de représentants de la société civile et d'élus locaux, entreprend de répondre à la question "Qu'est ce qu'on fait si on les prend au sérieux?", a-t-il expliqué.

"Le changement nécessaire est tellement énorme qu'on ne le fait pas qu'avec un plan climat, des techniques ou les éco-quartiers", a prévenu M. Bourg.

Cette liste a reçu le soutien de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), a indiqué à l'AFP son secrétaire général adjoint Christophe Rossignol. Une version contestée par Mathieu Cuip, délégué général de ce petit parti centriste, selon qui l'UDE a décidé de soutenir la liste LREM.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.