ID d'ailleurs

Nouvelle-Zélande : une loi interdit de créer de nouvelles plateformes pétrolières

©FilipFuxa/Shutterstock

Le mercredi 7 novembre, la Nouvelle-Zélande a annoncé qu'elle ne délivrerait plus de nouveaux permis de construction pour des plateformes pétrolières.  

"Depuis huit ans, des dizaines de milliers de Néo-zélandais ont demandé l'arrêt du forage en mer de pétrole et de gaz, et cette année le gouvernement a écouté", a déclaré Kate Simcock, membre de Greenpeace à l'origine de la campagne Make Oil History. La Nouvelle-Zélande a en effet voté, ce mercredi 7 novembre, une nouvelle loi pour limiter le forage en haute mer. Concrètement, elle rend impossible l'obtention de nouveaux permis pour la construction de plateformes pétrolières. Les structures déjà existantes ne sont cependant pas concernées, jusqu'au moment de renouveler leur bail.

Baptisée Crown Minerals Amendment Bill, cette loi très controversée a été votée avec une courte majorité de 63 votes contre 55. Parmi ses principaux opposants, on compte le National Party de Simon Bridges, qui s'est déjà engagé à la supprimer s'il parvenait au pouvoir. À l'opposé, le Green Party a célébré cette mesure qualifiée de "capitale".