Environnement

Jour du dépassement : le 1er août, l'humanité aura épuisé les ressources annuelles de la Terre

©MarcelClemens / Shutterstock

Le Jour du dépassement mondial tombera cette année le 1er août 2018. Calculé par l'ONG Global Footprint Network, il désigne la date à laquelle la population mondiale a consommé la totalité des ressources naturelles que la Terre peut produire en un an. 

Le 1er août prochain, selon Global Footprint Network, la population humaine aura consommé depuis le début de l'année autant de ressources naturelles, c'est-à-dire en eau, en terres ou en forêts, que la Terre peut renouveler en un an. Cette étude, menée chaque année par l'organisme, tient compte de plusieurs empreintes écologiques liées à l'Homme, comme ses besoins en terres et en pâturages, l'ensemble des zones de pêches utilisées et la déforestation. À cela s'ajoutent les zones biologiquement productives remplacées par des infrastructures, ainsi que la quantité d'émissions de dioxyde de carbone, supérieure à la capacité d'absorption des océans et des arbres.

En 2017, le Jour du dépassement était le 2 août. Le seuil critique de surconsommation des ressources a été franchi au début des années 1970, et ne cesse de reculer. À partir de cette date, l'humanité vit "à crédit". Le calcul du "earth overshoot day" se décline pour 200 pays et territoires à travers le monde. Dans le cas de la France, c'était le 5 mai 2018, soit trois mois avant la date planétaire. Selon WWF, dans sa situation actuelle, la France demande 1,8 fois plus de ressources à la Terre que celle-ci ne peut lui en procurer. Si à l'échelle mondiale, l'empreinte humaine était la même qu'en France, il faudrait à la population l'équivalent de 2,9 Terre pour subvenir à ses besoins.