Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Inédit : en Europe, les émissions de CO2 issues de l'électricité reculent

©Bjoern Wylezich/Shutterstock

Le 5 février, une étude publiée par deux think tank révélait que les émissions de gaz à effet de serre issues de la production d’électricité européenne reculaient de façon inédite. Pour la première fois en 2019, les centrales éoliennes et solaires ont produit plus d’électricité que le charbon.

C'est une grande première. Alors que l'année 2019 a été marquée par une série de records climatiques, notamment en Europe, une bonne nouvelle apparaît dans ce paysage grisâtre. En effet, d’après une récente étude produite par les think thank Agora Energiewende et Sandbag, la part d’énergies renouvelables dans la production d’électricité à l’échelle du continent augmente à un rythme de plus en plus considérable. 

"La plus importante chute jamais enregistrée"

Le rapport annonce une baisse de 12 % par rapport à 2018, soit une diminution de 120 millions de tonnes d'émissions à travers l’UE en 2019 : "Les émissions de gaz à effet de serre issues des centrales produisant de l’électricité dans l’Union européenne ont diminué plus fortement en 2019 qu’au cours de n’importe quelle année depuis au moins 1990. Il s'agit probablement de la plus importante chute jamais enregistrée", déclare l’étude intitulée The European Power Sector in 2019. La principale cause de cette baise ? "l’effondrement de la production des centrales à charbon" mais aussi la "hausses de prix du CO2 et le déploiement des énergies renouvelables". À l’inverse, la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité des 28 pays s’est établie à 34,6 %, soit 1,8 % de plus qu’en 2018.

Pour la première fois, les centrales éoliennes et solaires ont produit plus d’électricité que les centrales à charbon (14 % supplémentaires pour l’éolien, 7 % supplémentaires pour le solaire) : "Les énergies renouvelables ont atteint un nouveau record fournissant 35 % de l'électricité de l'UE. Pour la première fois, l'éolien et le solaire combinés ont fourni plus d'électricité que le charbon, contribuant à 18 % de l'électricité de l'UE en 2019", précise l’étude. 

Aussi, la transition énergétique de l’Europe à encore de beaux jours devant elle selon l'étude, concluant que "l’accord vert européen (Green deal, ndlr) a placé la lutte contre la crise climatique au cœur de tous les travaux politiques de l'UE au cours des cinq prochaines années".

Du côté de la France, la production d'électricité a décliné l'an dernier, avec un recul du nucléaire et de l'hydraulique mais aussi du charbon, permettant la réduction des émissions de CO2 avec l'essor du renouvelable. Enfin au niveau mondial, après deux années de hausse, les émissions de CO2 liées à l'usage de l'énergie se sont stabilisées en 2019, grâce notamment au développement des énergies renouvelables dans les économies développées, a indiqué mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.