Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Députés verbalisés: Ferrand demande des explications au préfet

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM) a demandé jeudi au préfet de police de Paris des "éléments d'éclairage", après que des députés ont été verbalisés mercredi en marge d'un rassemblement pour le climat.

Un député Insoumis avait été momentanément empêché de regagner le Palais Bourbon et d'autres, y compris de la majorité, avaient été verbalisés pour avoir rejoint des jeunes militants pour le climat aux abords de l'Assemblée.

"De nombreux parlementaires manifestent leur émotion et me demandent des explications", a écrit M. Ferrand (LREM) au préfet Didier Lallement. Dans ce courrier que l'AFP a consulté, il lui demande "les éléments d'éclairage nécessaires".

D'une poignée à une trentaine de jeunes se sont rassemblés ces derniers jours près de l'Assemblée pour réclamer aux députés qu'ils "relèvent" les ambitions de la loi, a raconté à l'AFP l'une de ces militantes, Camille Etienne, de l'association "Pensées sauvages".

Les jeunes militants disent vouloir continuer les initiatives autour de l'Assemblée mais sans créer de rassemblements. Ils ont aussi rencontré jeudi des sénateurs écolos.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.