Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Cyclone à la Réunion: 19 communes classées en catastrophe naturelle

Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a annoncé mercredi devant le Sénat que 19 communes de la Réunion avaient été classées en situation de catastrophe naturelle après le passage du cyclone Batsirai.

Au total, 24 dossiers ont été étudiés après les dégâts matériels "nombreux" causés par les rafales du cyclone qui a longé les côtes de l'île indien les 3 et 4 février, selon le ministre.

"Les communes qui n'ont pas pu faire l'objet de ce classement se verront voire instruit leur dossier lors d'une réunion prochaine Batsirai", a précisé M. Lecornu.

Par ailleurs, sur le volet calamité agricole, "les dossiers sont en voie de finalisation", a assuré le ministre qui doit se rendre à la Réunion du 12 au 15 février.

Quant au pétrolier mauricien Tresta Star, échoué sur la côte sud de l'île pendant la tempête, "les premières missions d'expertise ont lieu et laissent à voir des traces d'hydrocarbures qui sont liées à des transports précédents de fioul lourd et donc nous avons mis en demeure évidemment l'armateur", a indiqué le ministre.

"Les premières opérations de nettoyage et de pompage vont avoir lieu", un bateau spécialisé seront "prochainement sur place", a-t-il précisé.

Les onze marins à bord du pétrolier, qui naviguait à vide, avaient été récupérés à l'issue d'une opération de sauvetage compliquée dans une mer déchaînée.

En outre, si le secteur routier et l'aéroport fonctionnent à nouveau normalement, 1.600 clients restent privés d'électricité sur les 72.000 enregistrés à la fin de l'alerte rouge samedi.

L'alimentation en eau potable a été rétablie et les écoles ont rouvert.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.