Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

11 oct

Forum 2019 d’Urbanistes du Monde et Urbanistes de la Transition

Palais du Luxembourg, 15 Rue de Vaugirard
Paris, 75291

Le projet porté par l’ONG Urbanistes du Monde et Urbanistes de Transition vise à parrainer des étudiant.e.s et jeunes professionnel.le.s en urbanisme.

Grâce à leur travail d’enquêtes de terrain dans une quinzaine de villes, ils/elles ont recueilli des observations et des témoignages sur les initiatives qu’elles mettent en œuvre pour faire face aux urgences écologiques et démographiques. Ces enquêtes d’un mois ont eu lieu au cours de l’été 2019 et donnent lieu à la rédaction de rapports et d’une synthèse comparative. Ces éléments seront présentés au cours d’un Forum international le 11 Octobre 2019 au Palais du Luxembourg.

Les crises de tous ordres, dont environnementales, mettent les populations en mouvement de manière locale, régionale ou transfrontalière. Les flux vers les villes deviennent de fait toujours plus importants, nécessitant aux organisations locales et nationales d’apporter des réponses. Face à cette double urgence, le but de ce projet est de questionner ce que peuvent faire les villes, d’éclairer les possibles modèles de transition, tant du point de vue social, que du point de la forme urbaine.

Tout au long de l’histoire de l’urbanisme, la volonté de proposer des modèles urbains alternatifs en rupture avec les affres de la croissance urbaine, s’est traduit par de multiples expérimentations, aux configurations urbaines diverses, de la ville nouvelle établie à distance des centres urbains existants, au mot d’ordre de ‘faire la ville sur la ville’. Aussi, convient-il de porter notre attention sur la manière dont la transition est pensée dans l’espace. Les études pourront porter différents types de projets :

  • Nouveaux quartiers d’extension en limite du tissu urbain existant,
  • Villes nouvelles construites à longue distance,
  • Villes pionnières de peuplement dans des zones vierges ou peu peuplées,
  • Villes d’appui existantes à 100 ou 200 kilomètres de la métropole – archipel métropolitaine,
  • Nouveaux quartiers d’habitat dans la ville actuelle ou à sa proche périphérie
  • Redynamisation du tissu existant…

Pour vous inscrire gratuitement au Forum, c'est ici.