Brevets: 3 chercheurs français en finale du Prix de l'Inventeur européen

Trois chercheurs français, deux ayant mis au point une technologie de pneus "auto-régénérants" et le troisième au titre de l'ensemble de sa production, ont été retenus par l'Office européen des brevets pour le Prix de l'inventeur européen 2018, a annoncé mardi l'OEB.

La mathématicienne Agnès Poulbot et l'ingénieur Jacques Barraud, décédé en 2016, chercheurs au sein du groupe de pneumatiques Michelin, ont consacré 4 ans au développement d'une bande de roulement de pneu "auto-régénérante". Ils sont sélectionnés dans la catégorie "Industrie" du Prix de l'inventeur européen.

Leur technologie repose sur l'utilisation de plusieurs bandes de roulement posées les unes sur les autres, qui se remplacent automatiquement à mesure de l'usure du pneu. Cette invention a amélioré la performance des pneus poids lourds, en réduisant la consommation des camions et les émissions de CO2.

De son côté, le physicien Jacques Lewiner, 74 ans, est sélectionné dans la catégorie "Oeuvre d'une vie". Chercheur au CNRS puis professeur à l'Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris (ESPCI Paris), il est l'auteur de plus de 500 demandes de brevets dans le monde.

M. Lewiner est distingué pour ses nombreuses inventions, dans les connections internet, les cartes d'accès sécurisées, les capteurs médicaux notamment. Il a par ailleurs été un des fondateurs de la société Finsecur, spécialisée dans les détecteurs de fumée.

L'OEB a retenu au total 15 finalistes dans les 5 catégories du prix, dans des domaines technologiques très variés comme les biotechnologies, l'automobile, les énergies renouvelables, les lasers ou l'électronique.

Les Prix de l'inventeur européen seront décernés le 7 juin, à Saint-Germain-en-Laye, près de Paris.

sbo/soe/cj

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.