Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Benoit Hamon opposé au projet Montagne d'Or

Benoît Hamon, fondateur du mouvement Générations, a exprimé jeudi sur franceinfo sa forte opposition au projet industriel de mine aurifère Montagne d'Or en Guyane.

L'ancien candidat PS à la présidentielle a estimé que "la cupidité, l'appât du gain amènent à ce qu'en Guyane (...) on mette du cyanure dans la forêt amazonienne contre l'avis des Guyanais, pour aller chercher de l'or et avec des bénéfices qui sont très douteux sur le plan économique".

M. Hamon partage sur ce sujet le point de vue du député européen EELV Yannick Jadot, mais aussi celui du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot.

Ce dernier, interrogé mardi sur le projet en commission du Développement durable à l'Assemblée nationale, a estimé qu'il s'agissait d'un "projet en trompe l'oeil".

"Ce projet est démesuré et n'aura pas les bénéfices sociaux et économiques qu'on a présentés sur le papier", a encore dit le ministre. Selon lui, au vu des coûts pour électrifier le lieu et autres coûts associés, "les arguments économiques vont fondre comme neige au soleil".

Montagne d'or est un projet d'exploitation minière à ciel ouvert, via un procédé de récupération de l'or par cyanuration en circuit fermé, porté par un consortium russo-canadien, Nordgold-Columbus Gold.

Il prévoit l'exploitation d'une mine de 2,5 kilomètres de long sur 400 m de large et 400 m de profondeur, à partir de 2022, au sud de la ville de Saint-Laurent du Maroni, en forêt tropicale. Il permettrait la création de 750 emplois directs, dont au moins 90% d'emploi local, et 3.000 emplois indirects, selon ses promoteurs. 82 tonnes d'or environ pourraient être extraites de cette mine.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.