Culture

La Réserve des Arts : le réemploi au service des artistes

La Réserve des arts nous ouvre les portes de son grand entrepôt à Pantin. Cette association, au service du milieu culturel, marie l’art à la réduction des déchets. Reportage.

C’est une immense caverne d’Ali Baba qui se cache derrière les grandes portes en fer de l’entrepôt de Pantin. Ici, on ne jette rien. On réutilise, on transforme, on offre une seconde vie à de vieux pupitres d’école, des miroirs cassés, des chutes de tissus, des planches en bois abandonnées ou des vases démodés. L’association collecte ces vieux objets auprès d’entreprises, qu’elle met ensuite à disposition de ses adhérents. Artistes et professionnels du milieu de la culture viennent ici se fournir en « déchets » qu’ils transformeront à leur guise. C’est le réemploi.

Le grand entrepôt de plus de 1 000 mètres carrés, ainsi que la boutique parisienne du 14ème arrondissement ont collecté l’année dernière 140 tonnes de déchets. Un record pour l’association, qui pour la première fois, a vendu plus qu’elle n’a récolté. Rencontre avec sa directrice, Sandrine Andreini.

Sujet réalisé en partenariat avec France Inter. Pour écouter la chronique Social Lab (Quand l'art participe à la réduction des déchets), cliquez ici

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.