edito

En février, nous n'irons pas au supermarché

Un défi propose de ne pas aller dans un supermarché pendant un mois
©gyn9037/Shutterstock

L'idée vous tente ? C'est un nouveau défi conso qui nous vient de Suisse et qui bénéficie d'un certain écho en France.

Le principe : ne pas mettre les pieds dans une grande surface pendant un mois. 

Un mois pour tester d'autres habitudes de consommation

« Durant le mois de février, fuyons les grandes enseignes pour privilégier les petits commerçants, les maraîchers, les épiceries de village, les producteurs locaux, les magasins vrac, etc...
Un mois pour tester d'autres habitudes de consommation et pour voir celles que nous pouvons adopter dans notre vie quotidienne ou pas...»

C'est ainsi que le défi est présenté sur la page Facebook bretonne avec plus de 10.000 personnes intéressées. Dans la lignée, des défis sont proposés dans le Jura, ou encore en Occitanie. Mais pas besoin d'une page Internet pour relever le challenge.

Changer ses habitudes

Il s'agit avant tout de nous interroger sur nos habitudes de consommation. Si (presque) tout est disponible dans un supermarché, on y gagne en réalité du temps (quoique..), mais pas forcément le prix et certainement pas la qualité. Il s'agit aussi de prendre conscience d'un modèle de surconsommation, et donc, de surproduction.

Au lendemain de l'annonce par le groupe Carrefour de la réduction de 100.000 m2 de surface de ses hypermarchés, la tendance est là.

De nouvelles attentes

Les Français veulent de la qualité, revenir à l'essentiel, acheter moins mais mieux. Certes, les questions du temps, du budget, des circuits d'approvisionnement se posent, mais l'attente est bien présente, reste à généraliser. Essayer de relever ce défi peut permettre de découvrir des solutions à portée de main ou de clic, avec sans doute à la clé quelques bonnes surprises. 

Pourriez-vous vous passer du supermarché pour faire vos courses ?

Choix