Dossier

Une seconde vie pour nos biens, les solutions pour « upcycler »

©Lyudmila Mikhailovskaya/Shutterstock.com

« Upcycler », ou « surcycler » en français, consiste à transformer un objet devenu inutile pour lui donner une nouvelle fonction et ainsi améliorer sa qualité. Il s’agit d’un autre moyen de faire revivre ses objets… à condition de savoir comment s’y prendre.

A moins d’être naturellement créatif et bricoleur, le meilleur moyen pour apprendre à faire revivre ses biens délaissés est encore de suivre des ateliers ou des tutoriels en ligne de revalorisation. Direction :

Les recycleries

Les recycleries, terme générique, sont des centres qui ont pour vocation de « récupérer, valoriser et/ou réparer, en vue de la revente soit des biens ayant été donnés en vue du réemploi et ayant le statut de produits, soit des produits ayant le statut de déchets ». Une recherche Google avec le mot-clé « recyclerie » et le nom de notre commune, et l’on trouve la bonne adresse près de chez soi. Une fois la recyclerie trouvée, on découvre sur son site le programme des différents ateliers de revalorisation d’objets ou de meubles proposés, gratuits, avec une contribution volontaire, ou parfois payants. Les recycleries proposent aussi souvent des ateliers de réparation.

Quelques exemples :

-La Recyclerie à Paris, 83, boulevard Ornano dans le 18e arrondissement

-L’Atelier D’éco Solidaire à Bordeaux, 7, rue La Motte Picquet

-Recyclodrome à Marseille, 47, rue d’Aubagne

Parmi elles, les Ressourceries

« Ressourcerie » est une marque déposée. Près d’un Français sur trois habite dans une commune couverte par un service de Ressourcerie. Selon l’Observatoire national des Ressourceries, il existe 150 structures adhérentes, qui dépendent du Réseau national des Ressourceries et ont quatre fonctions essentielles : la collecte, la valorisation, la vente et la sensibilisation à l’environnement. En 2016, celles-ci ont collecté 40 800 tonnes de déchets (éléments d’ameublement, encombrants, équipements électriques et électroniques, déchets d’activité économique, textile d’habillement, linge et chaussures), soit 29 % de plus que l’année précédente ;

Qu’advient-il de ces biens ? Ils sont valorisés, recyclés, ou destinés à l’enfouissement ou à l’incinération. Les déchets d’éléments d’ameublement professionnels ou ménagers et les autres encombrants connaissent les plus grands taux de réutilisation. Les Ressourceries ont permis d’éviter plus de 10 500 tonnes de déchets en 2016. Où trouver une Ressourcerie ? Sur cette carte de France, région par région : ressourcerie.fr.

Les tutoriels en ligne

« Un petit coup de jeune pour votre commode », « Comment donner une deuxième vie à une vieille chaise » : sur You Tube, impossible d’échapper aux tutoriels en tous genres pour revaloriser son mobilier. De même pour le « Do It Yourself » (DIY) ou la tendance du « faire soi-même ». Attention cependant, le DIY qui nous intéresse ici est celui qui fait intervenir des objets de récupération et non du matériel neuf. Quelques suggestions : les sites maisoncreative.com, ouiaremakers.com ou encore dawanda.com ; certaines grandes enseignes de bricolage y vont aussi de leurs conseils : Castorama à cette adresse, ou Leroy Merlin, qui propose aussi des ateliers payants ; à l’aube des Fêtes, histoire de faire le tri dans les jouets, des tutoriels intéressants pour donner une seconde vie à ceux délaissés par nos enfants sont à retrouver ici.

Des événements spécifiques

Chaque année depuis trois ans, la Fête de la Récup’ à Paris propose des ateliers créatifs, il faudra ainsi surveiller la prochaine édition au printemps 2018. De nombreux salons de loisirs créatifs ont lieu tout au long de l’année en France : Chartexpo à Chartres en janvier 2018, CREATIVA à Montpellier du 18 au 21 janvier 2018, le même à Grenoble du 1er au 4 février 2018, ID Créatives à Reims en mars 2018… On retrouve la liste de ces salons en suivant ce lien.

©Gaël Nicolet/ID

#TousActeurs
Donner

MOEA SWIMWEAR

Maillots de bain pensés pour la pratique du surf ou des activités nautiques et créés dans une démarc

Investir

Trusteam Roc Europe A

Investir dans les entreprises européennes cotées qui prennent soin de leurs clients. Le fonds Tru

Avec cette promesse, ID innove et permet de médiatiser des solutions accessibles à tous pour une société plus durable; un monde où s'informer revient à agir, où chaque information amène à des solutions concrètes. A vous de choisir !
A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.