ID d'ailleurs

Angleterre : à Londres, il est possible de convertir les calories brûlées en électricité

La salle de gym autonome et éco-responsable, Terra Hale, à Londres.
©Terrahaleldn/Instagram

Dans le quartier londonien de Shepherd's Bush se niche une salle de sport entièrement autonome. À Terra Hale, on ne s'épuise pas pour rien : l'énergie dépensée par les adhérents est transformée en électricité.

Les machines de la salle de sport londonienne, Terra Hale, produisent leur propre l'électricité. Chaque calorie brûlée par les adhérents du club est convertie en électricité pour alimenter l'ensemble de la structure. Un seul cours de vélo permettrait ainsi de produire 3200 watts, soit suffisamment pour alimenter un ordinateur toute une journée. De plus, le surplus produit est reversé directement dans le réseau national Britannique.


Des matériaux recyclés dans l'ensemble du club de gym

Ce club de gym autonome est aussi éco-responsable puisque les matériaux recyclés y sont privilégiés : tapis de yoga, poignées de portes et sols sont par exemple conçus en plastique recyclé, tandis que les murs sont fait de bois de chantier récupéré. Les bouteilles en plastiques étant proscrites, le club de gym met également à disposition des gourdes en métal pour épancher la soif de ses sportifs pendant l'effort.