Social

Participez au Défi "Rien de Neuf" !

Engagez-vous à systématiquement rechercher une alternative aux produits neufs : location, achat d’occasion, prêt, réparation, don ou encore mutualisation. 

S'engager
Acteurs de l’investissement socialement responsable et du financement participatif d’impact, associations à but non lucratif ou fondations reconnues d’utilité publique, nos partenaires sont #TousActeurs pour une société plus durable. Dans cet espace, la rédaction d’ID n’exerce pas de droit de regard sur les informations disponibles et ne saurait voir sa responsabilité engagée.

En janvier 2018, Zero Waste France a lancé le Défi Rien de neuf. Le principe est simple (essayer d’acheter le moins d’objets neufs possible pendant un an) mais son impact est considérable. Derrière chaque objet neuf se cache en effet une montagne de matières premières, ainsi que de l’énergie et de l’eau que l’on peut préserver en se tournant vers les nombreuses alternatives au neuf : achat d’occasion, location, emprunt, réparation, etc.

C’est cet effet levier que Zero Waste France veut démultiplier en 2019, dans le but de rassembler 100 000 participants.

L’objectif est de changer petit à petit ses réflexes et de trouver des moyens de s’équiper, s’habiller ou faire des cadeaux, qui sont à la fois meilleurs pour l’environnement, pour l’emploi et pour la qualité de vie. 

Le défi porte sur les objets et équipements de la vie quotidienne : vêtements, meubles, électroménager, high tech, décoration, livres, etc… Il ne concerne évidemment pas la nourriture, ni les produits d’hygiène et cosmétiques. Pour les cas plus particuliers, ce sera à vous de juger s’il est nécessaire d’acheter le produit neuf ou non.

Notre consommation de ressources (matières premières, énergie, eau) n’est plus soutenable depuis les années 70. Actuellement la consommation moyenne d’un Français a une empreinte matière de 12 tonnes par an. C’est beaucoup plus que ce que chacun voit de ses propres yeux, car l’essentiel de cette consommation est invisible pour le consommateur final, elle se situe au niveau des étapes d’extraction / production / distribution des produits de notre quotidien. C’est aussi 3 fois plus que ce que la planète peut nous offrir !

Il existe de nombreux moyens de réduire cette pression sur nos ressources : rendre les modes de productions plus sobres par exemple ; mais le plus efficace, c’est encore d’allonger la durée de vie de nos objets et de réduire notre consommation de produits neufs. Car qui dit neuf, dit extraction de matières, transformation coûteuse en énergie et en eau, et transport souvent intercontinental. Et en plus, les alternatives au neuf permettent de créer des emplois et de l’activité locale !