Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Social

Action contre la faim se mobilise à paris face au covid-19

Face à la progression de la pandémie de covid-19 en France, le risque pour les personnes les plus vulnérables est aujourd’hui particulièrement important. 

S'engager
Acteurs en transition, associations, fondations, entreprises.... nos partenaires sont #TousActeurs pour une société plus durable. Dans cet espace, la rédaction d’ID n’exerce pas de droit de regard sur les informations disponibles et ne saurait voir sa responsabilité engagée.

Parmi celles-ci, les personnes à la rue et en hébergements précaires (campements, bidonvilles, hôtel social, etc…) – seules, isolées, et dont la santé est souvent fragile – font figure de grandes oubliés. Tout d’abord parce qu’elles n’ont pas nécessairement conscience du danger de la maladie, par manque d’accès à l’information, loin des spots télévisés et des réseaux sociaux. Aussi, et surtout, parce qu’elles n’ont pas un accès direct à l’eau, à l’hygiène et à des sanitaires.

En plein confinement, quand le quotidien est rythmé par la survie et que l’accès à des besoins de base n’est pas garanti, le respect des gestes barrières parait compromis. Ces personnes, ainsi que ceux qui leur viennent en aide chaque jour, doivent être protégées, au même titre et avec les mêmes chances que les autres.

LES ASSOCIATIONS ENSEMBLE DANS LA LUTTE CONTRE LA PANDÉMIE

Au regard de l’urgence, Action contre la Faim rejoint l’effort collectif dans la lutte contre la maladie à travers sa mission récemment ouverte en France. Tout comme dans le cadre de nos autres actions, nous prévoyons d’intervenir à Paris et en Ile-de-France en soutien aux acteurs de la solidarité, déjà présents auprès des plus précaires. En effet, face à l’augmentation des besoins en France, nos équipes travaillent depuis la fin d’année 2019, dans une dynamique d’appui et de complémentarité avec les associations et collectifs citoyens.

« Personne ne doit être oublié, il est nécessaire de continuer les efforts afin de trouver une solution pour tous. Nous agissons ensemble, chacun à un rôle à jouer, derrière son ordinateur comme sur le terrain ». – Hélène Quéau, coordinatrice de la mission France

L’ACCÈS AUX SOINS ET À LA NOURRITURE POUR LES PLUS DÉMUNIS

Aujourd’hui l’objectif est d’abord de prévenir l’épidémie parmi les groupes les plus vulnérables et d’assurer un accès à des conditions d’hygiène nécessaires à leur protection. Le respect de ces règles participera également à préserver les bénévoles, aujourd’hui en sous-effectif du fait du confinement, face à la maladie. L’accès à l’aide doit pouvoir se faire pour tous et sans danger. La protection des individus se fera également en donnant accès à l’information, notamment grâce à des outils créés en multilingue, et via la distribution de moyens de protection, ainsi que la sensibilisation aux risques et aux gestes barrières comme le lavage des mains.