Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

COMPOUST®, le composteur-jardinière modulaire

COMPOUST® est un projet de composteur-jardinière né d’une installation personnelle improvisée sur ma terrasse à Lyon pour pouvoir composter mes déchets biodégradables, plutôt que de les envoyer à l’incinération.

Objectif: 10 000€
Date de fin:

Par rapport aux composteurs traditionnels, de jardin ou d’intérieur, il présente une différence déterminante dans son utilisation : il n’est aucunement nécessaire de manipuler le compost produit par le dispositif, les plantes cultivées autour de la zone de compostage y puisant directement les nutriments générés par le processus de décomposition. Il reproduit en réalité les phénomènes naturels que l’on peut observer au pied des arbres dans les forêts : fruits, feuilles et branches tombés au sol se dégradent par l’action de la faune humicole, puis les nutriments qui en résultent alimentent la croissance des arbres.

Conçu pour transformer les déchets de cuisine biodégradables (un tiers de notre poubelle selon l’ADEME) en biodiversité (plantes et animaux vivant habituellement dans l’humus), COMPOUST® est constitué d’une unité centrale de compostage et d’une jardinière qui l’enceint à la base, les deux espaces communiquant au moyen de voûtes permettant les échanges biologiques : déplacement de la faune, déploiement des racines, infiltration de l’eau, etc. Destiné à un usage extérieur, il abrite et/ou alimente également d’autres animaux, comme les insectes pollinisateurs et les oiseaux.

En pratique, COMPOUST® fonctionnera ainsi : video

Deux conceptions sont engagées, l’une en plastique et l’autre en bois.

Pour la gamme plastique, deux modèles de base sont prévus : l’un de 40 x 40 x 60 cm pour 24 litres de compostage (prix public : 89 euros TTC) et l’autre de 80 x 80 x 80 cm, pour 128 litres de compostage (prix public : 199 euros TTC).

COMPOUST® est par ailleurs modulaire et extensible : plusieurs modèles peuvent être assemblés entre eux et/ou augmentés en hauteur, permettant ainsi une plus grande capacité de compostage. Un modèle peut également être étendu par des espaces de jardinage complémentaires, pour des surfaces cultivables plus importantes. Ainsi, ce dispositif, qui pourrait permettre une généralisation du compostage/jardinage des biodéchets, s’adresse au plus grand nombre : de l’étudiant seul au site industriel, en passant par la famille nombreuse, l’ensemble scolaire et les espaces verts des collectivités territoriales.

La fabrication de la gamme plastique serait répartie entre la France (moules et injection plastique, et visserie inox) et l’Italie (matière première : polypropylène régénéré), tandis que la gamme bois entièrement produite en France.

De premières informations et de premiers visuels sont disponibles sur le site web https://compoust.fr.