Environnement

Financez La fin du chantier des 12 éoliennes de Oualidia, au Maroc

Par cette opération, vous financez la fin du chantier des 12 éoliennes de Oualidia, qui seront mises en service cet hiver.

Prêter
Objectif: 1 000 000€
Date de fin:
16/09/2019
ID n’ayant qu’un rôle d’intermédiaire technique, les informations contenues dans cet espace sont communiquées par le partenaire et ne sont ni un engagement contractuel ni un conseil en investissement. L’investissement dans des projets comporte un risque d’illiquidité et un risque opérationnel pouvant entrainer une rentabilité moindre que prévue et un risque pouvant aller jusqu’à la perte totale ou partielle du montant investi et au non-paiement des intérêts. N’investissez que si vous avez tout compris !

JE PRÊTE POUR …

La mise en service des 12 éoliennes de Oualidia, au Maroc

Présente au Maroc depuis 6 ans via sa filiale InnoVent Maroc, InnoVent poursuit aujourd'hui la construction de son projet éolien de Oualidia, composé de 12 éoliennes. Deux opérations ont déjà été présentées, en 2015 et en 2018, pour contribuer respectivement au financement des études de vent de ce projet, puis au démarrage du chantier des 12 éoliennes.

Les prêteurs de la première opération ont été totalement remboursés en mai 2018, et ceux de la seconde ont été totalement remboursés en avril 2019.

InnoVent Maroc a obtenu en 2018 tous les accords administratifs pour la construction du parc éolien, dont le caractère stratégique a été retenu dans le cadre de deux conventions d'investissement signées avec le gouvernement marocain. Les éoliennes ont été acheminées sur site par bateau puis par transport exceptionnel.

A ce jour, le génie civil est achevé (pistes, voirie, plateformes des éoliennes, etc.). Les fondations ont bien avancé, puisque 4 sur les 12 sont finalisées. Des études géotechniques complémentaires ont été nécessaires pour certaines fondations, retardant leur finalisation de quelques semaines : elles seront toutes coulées d'ici le mois d'octobre. Les éoliennes sont arrivées sur site et pourront être levées cet hiver.

 

photo oualidia

 

Ce parc éolien est exemplaire à plus d'un titre : InnoVent y installe des éoliennes WinWinD reconditionnées et remises à neuf, permettant la réutilisation de plus de 4.000 tonnes de matériaux nobles (acier, cuivre, électronique, etc.).

InnoVent exploite de nombreuses éoliennes WinWinD depuis plusieurs années, et la filiale du groupe InnoVent en charge de la maintenance assurera celle du parc de Oualidia en coordonnant via l'équipe locale le suivi, la formation et le transfert de compétence. 
InnoVent utilisera également, pour l'une des éoliennes, la technologie de l'entreprise espagnole Nabrawind consistant à surélever le mât afin d'atteindre des vitesses et qualités de vent supérieures et de gagner jusqu'à 40% de production. Cette éolienne sera la plus haute du continent africain.

Autre particularité en faveur de l'environnement : pour le raccordement haute tension (60 kV) de ce parc au réseau national marocain, InnoVent a opté pour des pylônes électriques conformes aux exigences normatives de l'ONEE, dont le sommet favorisera la nidification des cigognes, nombreuses à proximité du site en raison de la décharge avoisinante. De plus, l'espacement entre les fils conducteurs a été agrandi pour éviter qu'elles ne s'électrocutent.

Le tarif d'achat de l'électricité renouvelable au Maroc n'est pas subventionné. Au contraire, comme le décret 13-09 le stipule, l'électricité renouvelable produite par le parc de Oualidia sera vendue de gré à gré à des clients industriels connectés en haute et très haute tension. Cet exercice permet à InnoVent d'anticiper les évolutions tarifaires à venir en France et dans le monde en raison de la compétitivité des énergies renouvelables.

 

BÉNÉFICE ENVIRONNEMENTAL

Les 12 éoliennes de Oualidia produiront, d'après l'étude de vent, 85 millions de kWh par an. Elles éviteront donc l'émission de 67.000 tonnes de CO2 par an ! En effet, le Maroc dépend à 65% du charbon pour sa production d'électricité.

Le parc de Oualidia se trouve à proximité d'une ville balnéaire, qui représente une consommation d'énergie importante jusqu'alors située au bout du réseau. Le parc viendra donc renforcer l'approvisionnement en électricité de cette zone et diminuera les pertes en ligne. Avec cette installation d'un moyen de production renouvelable de moyenne taille, adapté au réseau existant, cela permettra de diviser par 10 les pertes sur la ligne 60 kV venant du poste source de Boughedra.

Les éoliennes sont implantées sur un plateau calcaire aride à 5 km, soit suffisamment loin, de la lagune touristique et de ses colonies d'oiseaux.

 

photo equipe 1

 

Ce projet s'inscrit dans une politique nationale ambitieuse et concrète en matière d'énergie renouvelable. Le Maroc met en oeuvre un plan solaire qui vise 2.000 MW à l'horizon 2020 - ce qui représente 38% de la puissance installée actuelle et un investissement global de 8 milliards d'euros - et un plan éolien qui vise également 2.000 MW à l'horizon 2020 pour un investissement global de 3 milliards d'euros. Ces plans permettront d'éviter 9,1 millions de tonnes de CO2 par an.

 

LE REMBOURSEMENT

 

construction oualidia

 

Par cette opération, vous prêtez à FE Massiac SAS, une filiale française détenue à 100% par InnoVent SAS. 
Par ailleurs, les éoliennes de Oualidia sont réparties en deux sociétés de projet, Oualidia 1 et Oualidia 2, qui détiennent chacune six éoliennes. L'actionnaire de Oualidia 1 et 2 est InnoVent Maroc, filiale d'InnoVent SAS. L'objectif d'un million d'euros pourra être déplafonné jusqu'au maximum réglementaire de 2,5 millions d'euros en fonction de la dynamique de cette campagne.

 

Eléments sur le projet 

La mise en service de la ferme éolienne est désormais prévue pour fin 2019 / début 2020. Pour ce projet, les mesures de vent permettent d'estimer un productible de 85.000 MWh par an. Le chiffre d'affaires attendu est de 50 millions de dirhams annuels (soit 4,55 millions d'euros).

Cette ferme éolienne représente un investissement total de 18 millions d’euros. Ce financement est couvert par cette opération de financement participatif ainsi que par des fonds propres apportés par le groupe InnoVent, qui a déjà investi plus de 14 millions d'euros pour ce projet au 30 juin 2019.