Conso

Ferme d'Escoums

Quand le solaire permet le maintien d'une agriculture biologique et paysanne !

Investir
Objectif: 100 000€
Date de fin:
ID n’ayant qu’un rôle d’intermédiaire technique, les informations contenues dans cet espace sont communiquées par le partenaire et ne sont ni un engagement contractuel ni un conseil en investissement. Investir dans des projets comporte un risque d’illiquidité et un risque opérationnel pouvant entrainer une rentabilité moindre que prévue et un risque pouvant aller jusqu’à la perte totale ou partielle du montant investi. N’investissez que si vous avez tout compris !

Produisez de l'énergie solaire en contribuant au maintien d'une agriculture paysanne et écologique.

Dans les Pyrénées Orientales, à 1100 m d'altitude, Guillaume Husson, jeune paysan de 30 ans, élève depuis 2009 son troupeau de 40 vaches gasconnes sur 116 hectares de bois, parcours et prairies loués au-dessus du village de Nyer. Il commercialise sa production de viande sous label Bio et mention Nature et Progrès en vente directe et en circuit court, tout en produisant et en vendant également du bois de chauffage.

Le seul bâtiment existant sur la ferme était inadapté, vétuste, voire dangereux : dès 2010, Guillaume réfléchit à la construction de bâtiments fonctionnels d'élevage et de stockage.

Pour financer ces installations, l’idée émerge de créer deux sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) ... oui, deux, une par bâtiment afin de respecter les règlementations en vigueur. Ces deux sociétés permettent à tous ceux qui le souhaitent de soutenir ce projet, en participant au financement des travaux nécessaires pour que Guillaume continue à exercer son activité.

Un projet coopératif pour (re)développer l'activité sur le territoire

Maintenir l’activité d’élevage sur le village tout en participant à la transition énergétique : tel est donc le leitmotiv des 160 coopérateurs qui ont déjà rejoint ce projet ambitieux qui allie écologie, solidarité et économie locale. Leur implication a déjà permis de lancer le chantier et d'installer les panneaux solaires sur les toits des nouveaux bâtiments, mais il reste encore beaucoup à faire...

IMGP2166Pour les coopératives et leurs membres, le soutien à l'activité de la ferme n'est qu'un début : demain, d’autres activités sur la commune ou alentour pourraient être financées par les SCIC.

L’enjeu est de conserver la maitrise du projet pour qu'il reste au service du développement local.