Environnement

Investissez dans une centrale solaire au sol dans le Tarn et Garonne !

Ce projet contribue à l’atteinte des objectifs nationaux en matière de déploiement de l’énergie solaire sur le territoire.

Prêter
Objectif: 350 600€
Date de fin:
20/06/2019
ID n’ayant qu’un rôle d’intermédiaire technique, les informations contenues dans cet espace sont communiquées par le partenaire et ne sont ni un engagement contractuel ni un conseil en investissement. L’investissement dans des projets comporte un risque d’illiquidité et un risque opérationnel pouvant entrainer une rentabilité moindre que prévue et un risque pouvant aller jusqu’à la perte totale ou partielle du montant investi et au non-paiement des intérêts. N’investissez que si vous avez tout compris !

DONNÉES ÉCOLOGIQUES

Avec une puissance de 3,8 MWc, ce projet de centrale au sol s'avère très important et va produire plus de 4 924 000 kWh chaque année, ce qui correspond à la totalité des besoins énergétiques annuels (chauffage compris) de plus de 1 045 foyers français. 

Vous êtes ainsi sur la voie du Citoyen à Energie Positive ! Vous pouvez à présent suivre et mesurer votre impact positif dans votre espace personnel sur la plateforme !

UN PROJET EXEMPLAIRE

La centrale solaire de Campsas développe une puissance de 3.80 MWc, et répond aux objectifs de la commune de réhabiliter le secteur de « Penchou » sur lequel ont été stockés des pneumatiques usagés entre 1996 et 2002.

Ce projet photovoltaïque au sol est donc né de la volonté de redonner vie à des terrains sans affectation, par une centrale solaire et de contribuer ainsi aux politiques nationales de production d’électricité d’origine renouvelable et de réduction de gaz à effet de serre.

Une attention particulière a été portée en termes d’intégration paysagère et du maintien écologique des milieux naturels sur le site.

Le plan d’eau présent sur les terrains a été exclu de tout aménagement et son cordon boisé sera conservé, afin d’éviter d’impacter les espèces animales et végétales inféodées à ce milieu. Des zones humides et des fossés périphériques seront créés afin de favoriser l’accueil d’une flore et d’une faune spécifiques aux milieux aquatiques. Enfin, une mise en défens des trois stations de Sérapias (orchidées) a été réalisée, avant démarrage des travaux. Elle a été supervisée par un écologue indépendant et le personnel de chantier a été informé et sensibilisé à la localisation de ces zones écologiques à préserver.