Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Plastiques en mer : les solutions sont à terre

La Fondation Tara Océan lance une nouvelle mission sur 10 fleuves d’Europe aux origines de la pollution plastique.

Donner
Objectif: 50 000€
Date de fin:
30/07/2020
ID n’ayant qu’un rôle d’intermédiaire technique, les informations contenues dans cet espace sont communiquées par le partenaire et ne sont ni un engagement contractuel ni un conseil en investissement. N’investissez que si vous avez tout compris !

La Fondation Tara Océan lance une nouvelle mission sur 10 fleuves d’Europe aux origines de la pollution plastique.

MICROPLASTIQUES, LA POLLUTION LA PLUS ALARMANTE

Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique sont déversés en mer. Cela représente un camion-benne par minute. Loin des images choquantes de macro-déchets accumulés dans les baies, ce sont les micro-plastiques, issus de la dégradation des déchets dans l’environnement, qui sont les plus alarmants. Ils constituent 94% du plastique présent en mer, et sont très difficiles à faire disparaître du fait de leur petite taille (plus petits qu’un grain de riz). Que ce soit de la Mer Méditerranée au Pacifique, de l’Arctique à l’Antarctique, depuis 2010 la goélette Tara prélève des microplastiques dans ses filets.

Pluie ruisselant sur les routes, caniveaux, lacs, rivières ou fleuves, sont autant de vecteurs des déchets plastiques produits par chacun d’entre nous qui finissent dans l’océan. Aujourd’hui, l’assiette d’un poisson c’est « moitié plastiques, moitié planctons », explique le directeur scientifique de la mission Jean-François Ghiglione (CNRS). Ces plastiques sont, en outre, de véritables radeaux qui peuvent transporter une large diversité d’espèces sur de grandes distances et perturber durablement les écosystèmes. 

« PLASTIQUE EN MER, LES SOLUTIONS SONT À TERRE »

Image du projet Plastiques en mer : les solutions sont à terre

Pour mieux évaluer les sources des microplastiques et leur devenir en mer, la goélette Tara repart en mission du 27 mai au 23 novembre 2019 et va parcourir les 4 façades maritimes européennes et étudier les embouchures de 10 grands fleuves européens.

40 scientifiques, biologistes marins, écotoxicologues, océanographes, modélisateurs, chimistes et physiciens, sont réunis pour l’occasion et travailleront ensemble pour : 

  1. Identifier les sources de pollution, comprendre leur fragmentation dans les fleuves et prédire leur dispersion vers l’océan,
  2. Comprendre leurs impacts sur la biodiversité marine et leurs effets sur la chaîne alimentaire

Pour mobiliser le plus grand nombre, la Fondation Tara Océan mettra à profit chacune des 18 escales prévues lors de cette mission pour aller à la rencontre du public, et sensibiliser tous les acteurs, jeunes, enseignants, collectivités locales, secteur privé… aux enjeux de la pollution dans l’Océan.

EMBARQUEZ AUX CÔTÉS DE LA GOÉLETTE TARA

Pour la Fondation Tara Océan, il est urgent d’analyser et de comprendre ces fuites de déchets vers la mer et parvenir à endiguer cette « hémorragie ». 

En soutenant la Fondation Tara Océan, vous participez au financement de notre mission et nous permettez de :

  1. explorer le cours des fleuves pour identifier les foyers de dispersion des plastiques et leur impact 
  2. Sensibiliser les jeunes et le grand public sur l’impact local et global des déchets plastiques dans l’Océan ;
  3. Expertise à l’appui, mobiliser les décideurs politiques et économiques afin de trouver, à terre, les moyens de lutter contre la pollution plastique mer

Il y a urgence à comprendre et à agir. Chaque don compte et nous avons besoin de l’aide de tous.