Finance

Investissement responsable : l'ESG gagne du terrain dans le secteur financier

65 % des sondés affirment que l'ESG deviendra une pratique courante dans les prochaines années.
© Cinemanikor / Shutterstock

D'après une récente étude publiée par Natixis Investment Manager, 6 investisseurs sur 10 affirment prendre en compte des critères ESG dans leur stratégie d'investissement, tandis que 60 % des particuliers déclarent privilégier les produits financiers qui sont en accord avec leurs valeurs personnelles. 

L'attrait grandissant du secteur financier pour l'investissement responsable se fait de plus en plus ressentir. Selon une récente étude réalisée par la société de gestion Natixis Investment Manager, 6 investisseurs institutionnels sur 10 déclarent prendre en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans leur stratégie d’investissement. Plus précisément, cette étude - menée auprès de 9 100 investisseurs particuliers, 2 775 professionnels de la finance et 500 investisseurs institutionnels - révèle que 60 % des investisseurs particuliers privilégient des produits financiers qui respectent leurs convictions personnelles. 

Être en accord avec ses valeurs, certes, mais pas au détriment de la performance. Et sur ce point-là, justement, de plus en plus d'acteurs financiers s’accordent désormais pour dire que l’investissement responsable n'est pas dénué de performance : 6 professionnels sur 10 (56 % des investisseurs institutionnels et 59 % des professionnels de la finance) affirment que l’on peut générer de l’alpha tout en prenant en compte les facteurs ESG. Ceux-ci estiment également que l’investissement responsable peut réduire les risques de gouvernance et les risques sociaux. "Aujourd’hui, alors que des défaillances dans la gouvernance d’entreprise, des mouvements sociaux puissants et des problèmes environnementaux font les manchettes, les professionnels voient que l’analyse ESG offre également des avantages du côté des risques", précise l’étude.

Le rapport souligne également un problème de taille, qui semble faire consensus au sein du secteur financier : le manque d’information et de clarté sur ce sujet : "La génération de cet alpha nécessite des niveaux d’expertise importants, une analyse en profondeur de l’entreprise et du secteur, ainsi qu’une approche très active de la gestion du portefeuille". 

Investissement responsable : bientôt dans la norme ?

Quel avenir pour l’investissement responsable ? 65 % des sondés affirment que l’analyse ESG deviendra une pratique courante dans les cinq prochaines années. 46 % des investisseurs prenant en compte ces facteurs estiment d’ailleurs que cette analyse est aussi importante pour leur processus d’investissement que l’analyse traditionnelle.