Finance

Environnement : les investissements des établissements industriels français en baisse

©leungchopan/Shutterstock

Selon l’Institut National de la statistique et des Études Économiques (INSEE), les investissements des établissements industriels de 20 salariés ou plus liés à la protection de l’environnement ont baissé de 2 % en 2017.

C’est un nouveau déclin selon une note publiée récemment par l’INSEE. D’après les statistiques de l’institution, 38 % des établissements industriels français de 20 salariés ou plus ont consacré, en 2017, 1,4 milliard d’euros pour la protection de l’environnement, en baisse de 2 % par rapport à l'année précédente qui avait déjà vu une diminution de 13 %. À noter que les investissements antipollution sont plus fréquents dans les grands établissements de 500 salariés ou plus, 84 % d'entre eux ayant mis en place ce genre de financements contre 27 % pour ceux de 20 à 49 salariés.

Selon l’INSEE, 40 % de ces investissements antipollution "visent à éviter ou à limiter les effets de l’activité sur la qualité de l’air (300 millions d’euros) ou, via les émissions de gaz à effet de serre, sur l’équilibre du climat (119 millions d’euros)". La finalité étant d’abaisser de 40 % ces dernières d’ici à 2030 par rapport au niveau de 1990 et selon le cadre de la loi de transition énergétique de 2015

En revanche, les statistiques de l'INSEE montrent que les dépenses liées aux études pour la protection de l'environnement évoluent de 4 % comparé à 2016 : 289 millions d’euros en 2017 contre 279 millions d’euros. Une hausse de 28 % à été constatée dans le secteur des produits minéraux et 25 % pour le secteur des industries agroalimentaires qui regroupe "10% de ces dépenses". 

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.