Un "fonds vert" pour les projets d'adaptation au changement climatique dans tous les Outre-mer

Un "fonds vert" destiné à "accompagner les projets d'adaptation au changement climatique" est créé pour l'ensemble des Outre-mer et remplacera le dispositif précédent, qui concernait uniquement les territoires ultramarins du Pacifique, a annoncé mardi le ministère des Outre-mer.

Alors que se tient à Paris un sommet sur le climat, le "One Planet Summit", la ministre des Outre-mer Annick Girardin a annoncé l'extension du dispositif précédent "l'équivalent fonds vert" à tous les territoires ultramarins.

Un "équivalent Fonds Vert" pour lutter contre les effets du réchauffement climatique, promesse de François Hollande lors d'un déplacement en Polynésie, était entré en vigueur en 2017. "Concernant exclusivement les territoires ultramarins du Pacifique, il avait permis de financer 17 projets pour un montant total d'environ 60 millions d'euros", a précisé le ministère des Outre-mer dans un communiqué.

Mais Annick Girardin avait annoncé en novembre que ce dispositif ne serait pas reconduit dans le budget 2018, car "on ne peut pas se contenter d'un fonds vert destiné à la Polynésie". "Il faut qu'on ait un fonds vert pour tous les territoires d'outre-mer", avait-elle dit, souhaitant qu'il ne soit pas financé uniquement par le budget outre-mer.

"Trois mois après le passage d'Irma et de Maria aux Antilles" et "pour faire face aux catastrophes climatiques qui menacent chacun des territoires ultramarins", la ministre a décidé "d'étendre à tous les outre-mer" le dispositif "équivalent fonds vert".

"Ce fonds, qui fonctionne sur la base de prêts à taux zéro, sera mis en oeuvre par l'Agence française de développement (AFD). Il devra permettre de doubler les initiatives financées en matière d'adaptation au changement climatique des collectivités des territoires d'outre-mer", insiste le communiqué, sans préciser son financement.

"Les Assises des Outre-mer, qui s'achèveront au printemps, permettront de faire remonter les projets éligibles à ce dispositif et d'en préciser les contours", ajoute le ministère.

Lors de l'examen du budget Outre-mer 2018, les députés avaient réussi à réintroduire l'équivalent "Fonds vert" à destination des collectivités du Pacifique, via un amendement de la députée de Polynésie Maina Sage (Constructifs), contre l'avis du gouvernement.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.