Sport

Tu peux toujours courir… pour la bonne cause !

©KMSP

La course à pieds arrive deuxième sur le podium de nos activités sportives préférées : 16,5 millions de Français la pratiqueraient plus ou moins régulièrement. C’est un terrain rêvé pour le concept de courses solidaires, qui s’est développé ces dernières années au profit de causes et d’associations. Les valeurs à l’honneur : dépassement de soi, esprit d’aventure et partage convivial de l’effort.

Pour prendre le départ, différentes possibilités. Certains événements ont été spécialement créés pour mobiliser autour d’une cause. Chaque année, la célèbre course Odyssea récolte des fonds destinés à la prévention, la recherche et la lutte contre le cancer du sein, dans une dizaine de villes, de Nantes à Bayonne, en passant par Chambéry ou L’étang-Salé (La Réunion). Les inscriptions varient de 7 à 25 €. « Tout le monde peut participer, en marchant ou en courant, des plus petits aux plus âgés, qu’on soit en poussette ou en chaise roulante », s’enthousiasme Anne Bergougnoux, codirigeante de l’association. Depuis sa création en 2002, cette déferlante rose de 800 000 participants a redistribué 7,5 millions d’euros à des programmes de recherche et associations. Précurseur en France, Odyssea est devenue la plus grande manifestation sportive et caritative de ce type.

Devenez un héros

Unique en son genre, la Course des Héros est la plus grande collecte multi-causes en France : enfance, solidarité, cancer, maladies rares, handicap… Les associations qui souhaitent bénéficier de cette vitrine s’inscrivent sur la plateforme dédiée Alvarum. Là non plus, nul besoin d’être athlète pour participer. L’allure est libre et non chronométrée, sur un parcours de 2,6 ou 10 km. Pour s’inscrire, il faut payer 12 à 15 € de frais et collecter 250 € de dons en ligne minimum, reversés à la structure de son choix. Depuis 2010, ces « héros » ont permis à plusieurs centaines d’associations de récolter près de 13 millions d’euros de dons.

Les Dossards Solidaires

Pour les plus sportifs, les marathons traditionnels proposent des Dossards Solidaires. C’est parfois un moyen pour les retardataires trouvant guichet clos d’obtenir une place pour des courses très prisées, comme le Marathon du Mont-Blanc par exemple. Le coureur a deux choix : soit faire un don direct à une association partenaire, soit récolter des dons auprès de son entourage. Au Marathon de Paris, on peut choisir de battre les 42,195 km de bitume, en récoltant 800 € au bénéfice de l’une des ONG partenaires : Les Restau du cœur, Imagine for Margo, Les Enfants du Mékong ou le Secours catholique… « Cela permet de sensibiliser les organisateurs d’événements sportifs et de donner une dimension plus citoyenne aux courses », explique Antoine Martel, cofondateur d’iRaiser qui accompagne les ONG dans leur collecte. « Pour les associations, c’est un moyen d’entrer en contact avec de nouveaux donateurs qu’elles ne pourraient pas forcément atteindre habituellement ».

Un team building sportif et solidaire

D’autres événements sont réservés uniquement aux entreprises, comme le Challenge contre la Faim. « C’est l’occasion de fédérer les salariés autour des couleurs de l’entreprise », décrypte Cathy Gabrielczyk, coordinatrice du challenge, au sein de l’ONG Action Contre la Faim. « Pour faire sortir un maximum de monde de leur bureau, on a ajouté d’autres activités au fil du temps : marche, zumba, yoga, training boxe, tai-chi, multisports Indoor… ». Un salarié inscrit équivaut à 10 € donnés, auxquels s’ajoutent 15 € de don pour chaque action sportive effectuée : 1 km de course, 650 mètres de marche ou 6 minutes de vélo elliptique, par exemple. Avec cette somme, 10 enfants sous-alimentés peuvent bénéficier des médicaments nécessaires à leur traitement nutritionnel. Un moyen pour les grands groupes de répondre à des enjeux de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Ils sont nombreux à renouveler leur soutien chaque année : Bouygues, Carrefour ou Danone, entre autres.

Des km pour changer le monde

Loin des événements collectifs, le numérique rend « accessible à tous le running solidaire ». Et pourquoi pas pendant le footing du week-end ! C’est la promesse de l’application Km for change. L’objectif : financer des projets associatifs, tout en se libérant des contraintes des grandes courses classiques (frais d'inscription, certificat médical, dates). Plusieurs associations locales et ONG internationales ont rejoint le mouvement : Les P’tits Doudous du CHU de Rennes, Adapei Loire-Atlantique, Solidarités International ou Biocycle… En plus de l’aspect caritatif, toutes ces pratiques donnent l’opportunité de transmettre un message d’intérêt général : la santé par le sport.

#TousActeurs
Avec cette promesse, ID innove et permet de médiatiser des solutions accessibles à tous pour une société plus durable; un monde où s'informer revient à agir, où chaque information amène à des solutions concrètes. A vous de choisir !
A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.