ID d'ailleurs

Côte d'Ivoire : un centre de formation gratuit pour les jeunes footballeurs

©PHOTOCREO Michal Bednarek/Shutterstock

Allier sport et études, c’est la recette du succès de l’académie ivoirienne Mimosifcom. Une référence dans le monde du football, cette école pas comme les autres forme les futures stars du ballon rond.

Yaya Touré, légende du football et quadruple ballon d’or africain, est une ancienne recrue.  En Côte d’Ivoire, l’Académie Mimosifcom repère les jeunes talents africains.

Au programme, 20 heures d’entrainement par semaine en plus des cours classiques sont imposés aux jeunes pousses. « La vie à l’Académie permet aux élèves d’acquérir les bases fondamentales de respect, de discipline et de rigueur, qui sont essentielles à la réussite sportive tout comme dans leur vie personnelle et sociale », explique Julien Chevalier, responsable de la formation. 

Intégrer l’Académie, c’est un peu la ruée vers l’or pour ces jeunes talents, un pas de plus pour toucher leur rêve du doigt.

Une formation de prestige

Des tests de détection sont organisés pour repérer les footballeurs en herbe. Beaucoup de candidats, peu de places : une quarantaine de jeunes entre 14 et 17 ans font partie des chanceux à pouvoir bénéficier de cette formation prestigieuse, entièrement gratuite.

L’Académie Mimosifcom est née en 1994. Son premier directeur, Jean-Marc Guillou, ancien international français, avait dans l’idée de mettre en place une « école » qui attacherait autant d’importance au football qu’à l’éducation. Pari réussi dès le premier grand cru de l’Académie, duquel sortent les talentueux frères Touré. Pour Yaya et son grand frère Kolo, l’histoire commence dans les rues d’Abidjan. Repérés dans des tournois de quartier, ils deviendront des légendes du football, quelques années plus tard.