Le chiffre

Réchauffement climatique : le nombre de demandeurs d'asile dans l'UE pourrait tripler d'ici 2100

©Anjo Kan/Shutterstock

Une nouvelle étude suggère que le nombre de demandeurs d'asile dans l'Union européenne pourrait massivement augmenter pendant les prochaines décennies en raison du changement climatique.

En raison du réchauffement climatique, le nombre de demandeurs d'asile dans l'Union européenne pourrait tripler d'ici 2100, selon une étude parue hier dans la revue Science. Pour parvenir à ces conclusions, les auteurs, deux chercheurs de l'université Columbia, se sont basés sur des données recueillies sur une période de 14 ans (2000-2014) qui montrent qu'il y a eu en moyenne 351 000 demandes d'asile par an.

Selon les différents scénarios envisagés, ce chiffre pourrait augmenter de 28 % à 188 % avant la fin du siècle. Le premier considère un réchauffement lent des températures, de l'ordre de 2,6 degrés à l'horizon 2100, où les gaz à effet de serre diminueraient progressivement au fil du temps. Le second, plus pessimiste, se base sur une hausse constante des températures, à hauteur de 4,8 degrés, qui déboucherait sur quelque 660 000 demandes d'asile supplémentaires par an.