ID d'ailleurs

Inde : un mouvement d'opposition aux tests de virginité

©Shubham Bahirat/Shutterstock

Dans l’ouest de l’Inde, un mouvement d’opposition aux tests de virginité grandit.

Pour cette petite communauté nomade de l’Etat de Maharashtra, composée d’environ 200 000 membres, cette pratique est une vieille tradition. Lors du mariage d’un membre des Kanjarbhat, la nuit de noces est un peu particulière.

Les « tests de virginité » font partie intégrante de la cérémonie. Les jeunes mariés entrent dans la chambre, munis d’un mouchoir blanc, tandis que les invités attendent à l’extérieur de la pièce. Ils doivent alors consommer leur mariage puis, sortir de la pièce, le mouchoir teinté de sang, pour attester de la « pureté » de la jeune femme.

« Stop the V ritual »

Vivek Tamaichekar et sa future épouse ont décidé qu’ils ne se soumettraient pas à ce test. Pour son mariage, prévu dans l'année, ce jeune homme de 25 ans s'oppose à la tradition de sa communauté.

À travers un groupe WhatsApp intitulé « Stop the V ritual », il a déjà rallié une soixantaine de Kanjarbhat à sa cause. En dénonçant une pratique « humiliante et traumatisante », Vivek Tamaichekar s'expose au rejet social au sein de sa communauté.