Le chiffre

A partir du 26 mars, 4 millions de ménages recevront un chèque énergie

©patpitchaya/Shutterstock

Remplaçant des tarifs sociaux de l'énergie, le chèque énergie devrait bénéficier, à partir du 26 mars, à 4 millions de foyers modestes.

A partir du 26 mars, près de 4 millions de ménages français vont recevoir dans leur boitte aux lettres leur chèque énergie, a annoncé vendredi 5 janvier le secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu. Une mesure qui vient en remplacement des tarifs sociaux sur l'énergie et destinée à soutenir les foyers les plus modestes, qui « peinent à payer leurs factures d'énergie ou qui souhaitent rénover leur logement », a-t-il précisé.

Selon la situation du foyer -ressources et composition-, le montant du chèque s'échelonnera de 48 à 277 euros, avec une valeur moyenne de 150 euros pour 2018. Le plafond du revenu fiscal de référence est fixé à 7.700 euros par an pour une personne seule et à 16 170 euros pour un couple avec deux enfants. Sur son site, le ministère de la Transition écologique et solidaire a mis en place un simulateur pour évaluer l'éligibilité au dispositif. Pour recevoir le chèque énergie, aucune démarche n'est nécessaire, à condition toutefois d'avoir « déclaré ses revenus auprès des services fiscaux (déclaration d’impôt sur les revenus de l’année 2016), même en cas de revenus faibles ou nuls » et « d'habiter dans un logement imposable à la taxe d’habitation (même si le bénéficiaire en est exonéré) », détaille le communiqué de presse.