Le chiffre

Les océans en manque d'oxygène

©zaferkizilkaya/Shutterstock

Selon une nouvelle étude, les zones marines privées d'oxygène, où poissons et plantes luttent pour leur survie, se sont multipliées ces cinquante dernières années.

En un demi-siècle, la taille des zones océaniques dépourvues d'oxygène a plus que quadruplé, tandis que le nombre de sites à faible teneur en oxygène situés près des côtes a été multiplié par dix, selon une étude parue dans la revue Science. Une situation qui menace déjà la survie de nombreuses espèces marines et qui pourrait, avertissent les chercheurs, déboucher sur une extinction de masse, si les tendances actuelles se poursuivent.

Ce phénomène de désoxygénation à grande échelle est une conséquence directe des changements climatiques liés à l'activité humaine, car des eaux plus chaudes contiennent moins d'oxygène. La multiplication des zones mortes côtières est quant à elle un résultat de rejets massifs dans la mer d'engrais et d'eaux usées, estiment les scientifiques, qui rappellent que les océans fournissent à peu près la moitié de l'oxygène sur Terre. La situation n'est pas pour autant sans issue, précisent les auteurs, qui appellent à un effort mondial dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Zones océaniques (points bleus) et côtières (points rouges) à faible teneur en oxygène ( inférieure ou égale à 0,2 milligramme par litre).
©R. Diaz/Global Ocean Oxygen Network/ World Ocean Atlas 2009