Environnement

Ecofinca Platanológico, des bananes bio aux portes de l'Europe

Parce que les Canaries sont plus proches de l'Europe, exporter des bananes de ses îles vers le Continent aurait plus de sens d'un point de vue écologique. Fran Garlaz en est persuadé. Agriculteur depuis 8 ans dans l'île de La Palma, il a développé sa plantation bio Ecofinca Platanológico dans le but de sensibiliser agriculteurs et touristes.

Chenilles et insectes de toutes sortes sont les bienvenus dans la plantation de Fran Garlaz, Ecofinca Platanológico. Cet Espagnol a quitté le Continent il y a huit ans pour La Palma, une des îles des Canaries, dans le but de cultiver la banane bio. En guise d'insecticides, il utilise divers plantes et légumes, tels que le brocoli, pour satisfaire les petits prédateurs sans qu'ils n'aient à s'attaquer à ses bananes.

Des arbres fruitiers attirent les oiseaux qui se délecteront, au passage, de quelques insectes supplémentaires alors que moutons et volailles produisent des fertilisants naturels à moindre coût. S'il exporte vers l'Espagne, il est difficile pour Fran Garlaz d'étendre sa production vers la France ou d'autres pays européens tant la demande est importante. Il utilise néanmoins sa ferme comme un laboratoire pour montrer les vertus d'une agriculture sans intrant chimique et sensibiliser le public.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.