id d'ailleurs

Chine : un tunnel pour reverdir le désert du Taklamakan

CreativeCommons

Surnommé « la Mer de la Mort », le désert du Taklamakan à l’ouest de la Chine, près de la frontière avec le Tadjikistan et le Kirghizistan, devrait bientôt accueillir les eaux du Tibet. Le gouvernement de Xi Jinping a dépêché une armée d’ingénieurs et de scientifiques pour la construction de ce qui pourrait être le plus grand tunnel du monde. L’objectif ? Transporter de l’eau provenant du fleuve Yarlung Tsangpo vers le désert du Taklamakan afin de le végétaliser. Via un tunnel de 1000 km de long.

Cette région désertique abrite environ 23 millions d’habitants sur une superficie équivalente à la moitié de la France. La construction a commencé en août dernier, mais le chemin sera long jusqu’à la réalisation finale, qui devrait mettre 8 ans à voir le jour, pour un coût estimé à 11,7 milliards de dollars. Ce tunnel permettrait de créer plus de 30 000 hectares de terres agricoles et de générer 3,4 millions d’emplois.

#TousActeurs
Avec cette promesse, ID innove et permet de médiatiser des solutions accessibles à tous pour une société plus durable; un monde où s'informer revient à agir, où chaque information amène à des solutions concrètes. A vous de choisir !
A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.